L’UNION AFRICAINE EST NÉE

Le lancement solennel de l’Union Africaine (UA) a eu lieu le 8 juillet à Durban. Célébré par un banquet mondain auquel ont assisté les 44 chefs d’Etat et de gouvernement. Le lendemain, la célébration fut populaire. Au stade de Durban, 35.000 personnes, en plus des 2500 délégués , journalistes et membres du personnel de l’OUA, ont assisté à une cérémonie grandiose. Aboutissement d’un long processus, le lancement de l’UA signifie la mort de l’OUA.

Tout est parti d’une idée du Colonel Kaddafi. L’idée devint projet à Syrthe, en Lybie le 9 septembre 1999. Puis le projet fut adopté à Lomé en juillet 2000. A Lusaka en juillet 2001, le compte à rebours est lancé. Dans la foulée, les chefs d’Etat Africains élisent l’ivoirien Amara ESSY, dernier secrétaire général de l’organisation avec pour mandat de gérer la transition et de réfléchir aux organes de la nouvelle institution.

La commission de l’UA comprend un président, un vice-président et 8 commissaires, devrait obéir à une parfaite parité entre hommes et femmes.

Son Excellence Amara ESSY devient donc officiellement le 1er président ( par intérim) de l’UA). Ses 5 secrétaires deviennent commissaires.

Un nouvel hymne et un nouveau drapeau sont à créer.

Source : Jeune Afrique, l’Intelligent n°42/ pages 11 à 15.