Membres d'Honneur

  • CEDEAO.png
  • Ghana.png
  • Mali.png
  • Emile_Derlin_Zinsou.png
  • Nelson_Mandela.png
  • Burkina_Faso.png
  • Guinee.png
  • Gabon.png
  • Togo.png
  • Elysee.png
  • Senegal.png
  • Benin.png
  • Cote_ivoire.png
  • ass shengen.jpg
  • Commission_Europeenne.png
  • UEMOA.png
LE NEPAD

Nouveau Partenariat pour le développement en Afrique

 Logo AfricanUnion NEPAD

 

                                                                                                                                     

                                             

Directeur exécutif

  Le Dr Ibrahim Assane Mayaki, de nationalité nigérienne, est le Directeur exécutif de l’Agence du Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD). Il a été nommé à ce poste en janvier 2009. Ancien Premier ministre du Niger, de 1997 à 2000, M. Mayaki est titulaire d’une maîtrise de l’École nationale d’administration publique (ENAP) du Québec, au Canada et d’un doctorat en sciences administratives de l’Université de Paris I, en France. Il a travaillé comme professeur d’administration publique au Niger et au Venezuela. De 1996 à 1997, il est nommé ministre de la Coopération et de l’Intégration africaine, puis ministre des Affaires étrangères du Niger. En août 2000, il crée le Centre d’Analyse des Politiques Publiques au Sénégal. De 2000 à 2004, M. Mayaki a été professeur invité à l’Université de Paris XI, où il a enseigné les relations internationales. Il a également été Directeur de la recherche au Centre de recherche sur l’Europe et le monde contemporain dans cette université. En 2004, il devient Directeur exécutif de la Plate-forme pour l’appui au développement rural en Afrique de l’Ouest et du Centre, le Hub rural, située à Dakar, au Sénégal.

                                                                 

Pays membres : Afrique du Sud, Nigéria, Sénégal, Algérie, Egypte, Burkina – Faso, Cameroun, Gabon, Ethiopie, Kenya, Mozambique, Ile Maurice, Zambie (pays qui préside actuellement l’OUA).

 

Thèmes prioritaires :

1) La paix et la sécurité.
2) Le développement humain.
3) La croissance.
4) L’intégration régionale.
5) Le développement des infrastructures.

 

Secteurs prioritaires :

1) Les infrastructures.
2) L’énergie
3) Les nouvelles technologies et la communication.
4) L’agriculture.
5) L’environnement.

 

Actions à mener :

1) Favoriser les échanges au sein du continent.
2) Réduire les maladies endémiques.
3) Diminuer le prix des médicaments.
4) Généraliser l’école primaire.
5) Réduire la mortalité infantile des 2/3 et la mortalité maternelle des ¾.

 

Comité de pilotage du NEPAD

Le comité est composé des représentants personnel des chefs d’états africains et se réunit environ quatre fois par an. Il fournit des orientations de politique et les conseils stratégique au NEPAD. Le Comité de pilotage du NEPAD est principalement responsable de l’élaboration des termes de référence des programmes et projets identifiés et de la supervision des activités de travail et des activités programmatiques du NEPAD.Il comprend également les huit Communautés économiques régionales (CER) reconnues par l’UA, la Banque africaine de développement (BAD), le Programme des Nations Unies pour le développement (BAD), le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), le Bureau du Conseiller spécial pour l’Afrique (UNOSAA) et la Commission économique pour l’Afrique (UNECA).