Membres d'Honneur

  • CEDEAO.png
  • Ghana.png
  • Mali.png
  • Emile_Derlin_Zinsou.png
  • Nelson_Mandela.png
  • Burkina_Faso.png
  • Guinee.png
  • Gabon.png
  • Togo.png
  • Elysee.png
  • Senegal.png
  • Benin.png
  • Cote_ivoire.png
  • ass shengen.jpg
  • Commission_Europeenne.png
  • UEMOA.png

Né à Ouidah le 28 mars 1918, cet ancien interne des hôpitaux de Dakar, docteur en médecine de la faculté de Paris, Dr Émile-Darlin Zinsou a rapidement délaissé les services hospitaliers pour s’engager en politique. En France, du temps de la colonisation, puis dans son pays après l’indépendance, le 1er août 1960.

Père de cinq enfants, il a été tour à tour sénateur, député, ministre de l’Économie et du Plan, des Affaires étrangères, président de la Cour suprême, et premier ambassadeur du Dahomey en France durant les premières années d’indépendance. 

« Chez lui, l’ambition n’est jamais en sommeil, l’intelligence est vive, le discours brillant, le charme efficace », souligne Jeune Afrique le 30 juillet 1968, trois mois après son accession à la plus haute fonction de l’État. « Il a attendu son heure », récompense de vingt ans de luttes politiques, « mêmes les plus ingrates », ajoute l’article.