POUR LA COOPERATION INTERNALIONALE

Le Fonds de solidarité vise à promouvoir le développement économique, social, humain,
la démocratie, la bonne gouvernance … dans les pays en développement.

Les axes prioritaires :
Relevant du principe de solidarité, la politique de coopération au développement soutient prioritairement les pays les plus défavorisés. Elle vise à accompagner le changement à l'aide d'approches concertées et de moyens définis en partenariat.
La concertation et le dialogue s'inscrivent dans des programmes de développement qui obéissent à des orientations prioritaires telles que :
- La démocratie
- La bonne gouvernance
- L’éducation
- La santé (VIH/ Sida, le paludisme et d’autres maladies…)
- Le développement durable
- L’économie sociale et solidaire…

Les priorités géographiques :

L’Afrique Subsaharienne, L’Afrique du Nord…

Les priorités sectorielles :
L'agriculture, l'industrie...

Partenariat : les institutions (institutions gouvernementales, institutions internationales, Institutions régionales), les organisations non gouvernementales, les PME, PMI...


Renforcement de la coopération internationale
L’ex-président de la République française Jacques Chirac appelle à la cohésion nationale
Jean louis Debré, Nicolas Sarkozy nouveau Président de la République française, Jean Louis Perben , Kenneth Johnson

 

 

 

 

 

 

 

LES RELATIONS INTERNATIONALES, C'EST UNE AFFAIRE DE COHESION NATIONALE

Photo gauche Président du Comité Europe – Afrique : Monsieur Kenneth JOHNSON
Photo droite : Premier Ministre : M. Dominique de Villepin

 


Avec l’appui du Comité Europe–Afrique, cette rue d'Evry porte désormais le nom de Léopold Senghor.

Photo de gauche à droite : Président du Comité Europe-Afrique – le Maire d’Evry – Le représentant du Sénégal à l’UNESCO et le Ministre de la Culture du Sénégal.


Le Président de la République du Bénin, M.yayi Boni félicité à l'Elysée par le Président Chirac en présence du président du Comité Europe Afrique.