EN MEMOIRE DE FLORENCE AMAURY

Florence Amaury, Présidente de l'Organisation Internationale du Mérite et artiste peintre est décédée des suites d'une longue maladie le 27 novembre 2010, à l’âge de 38 ans,  chez elle et entourée de sa famille.


 

Le Comité Europe Afrique fidèle à sa mémoire instituera une journée du souvenir chaque 27 Novembre et l'organisation internationale du mérite  décrète une journée du mérite en son honneur chaque 10 mars, jour de son anniversaire.

Récemment mariée à Kenneth Johnson, fondateur du Who's What, Président du Comité Europe Afrique, ils partagèrent ensemble 17 ans de vie commune heureuse.

Femme authentique, belle et généreuse elle disposait  avec son époux d'un des agendas les plus prestigieux en matière de relation internationale.

Florence n'aimait pas du tout les mondanités, elle préférait se consacrer à sa peinture, à ses amis et en particulier à ses enfants, Victoire 10 ans, Line 9 ans et Edouard 7ans. C'est avec beaucoup de courage que maman continuait à conseiller Victoire au piano et à veiller sur Line et Edouard comme si rien n'avait changé malgré ce cancer foudroyant. Elle détestait l'injustice et soutenait son mari dans les nobles causes en faveur de l'enfance ou de la lutte contre la pauvreté.

Kenneth Johnson : «  j'ai eu la chance d'épouser la plus belle femme du monde. Elle avait la classe des grands et la générosité du cœur. Elle nous poussait à combattre seuls contre tous lorsqu’elle était  convaincue que nous luttions tous deux pour des causes justes. C’est aussi fatiguée par tant d’injustice qu’elle nous a quitté si jeune. Mon chéri, disait elle, tu ne peux pas rester sans rien faire et les dictateurs doivent partir. Oui, elle se battait pour nous, pour notre avenir et pour ceux des enfants en particulier. 

A l'occasion du 60eme  anniversaire des Nations Unies je venais de produire mon premier long métrage et elle exposait pour le premier Coup de Cœur du Festival de Cannes, première exposition d'œuvres d'arts du festival ». 

Nelson Mandela : «  Je viens d'apprendre le décès de ta femme Florence. Sachez que vous pouvez compter sur moi, je regrette de ne pas pouvoir faire le déplacement et je suis avec vous de tout cœur ».

Emile Derlin Zinsou : « Je viens d'apprendre cette terrible nouvelle par ton cousin. J'aurais aimé être informé. De plus, je suis le parrain de votre fille Victoire. Je ferai le déplacement d'ici la fin du mois et je t'appelle dès que j'arrive Kenneth ».

Zinedine Zidane : « Je suis très peiné par la nouvelle Kenneth. Courage, je ne sais plus quoi dire. Toutes mes condoléances ».

Maurice Renoma : « C'est dur, si tu as besoin de quelque chose, saches que je suis là et disponible ».

Jacques Séguéla : « je suis désolé Kenneth, mais tu verras : elle reviendra dans un mois, dans trois mois, elle reviendra pour ne plus te quitter. Les êtres que nous aimons ne disparaissent pas, ils deviennent invisibles mais plus présents ».