Comme vous le savez, le Comité Europe Afrique et moi-même sommes engagés aux côtés du Président Emmanuel Macron et, à travers lui, avec toutes les forces d’ouverture et de progrès. J’ai eu l’honneur de l’annoncer sur TV5 monde lors de la passation de pouvoir le 14 mai dernier, et aurai bien d’autres occasions de le faire.

L’ouverture et le progrès sont en effet des clés essentielles pour mener à bien la première mission du Comité : pacifier les échanges entre les peuples et les nations.

Le Président Macron m’a chargé de faire savoir à tous nos partenaires qu’il déploierait toute son énergie pour que la France relève les grands défis de la planète afin de porter une nouvelle espérance, celle d’un monde plus sûr, qui garantit plus de croissance, de justice et d’écologie.  

 

selfie macron johnson

Kenneth Johnson et Emmanuel Macron, Président de la République (selfie réalisé par Emmanuel Macron)

 

Depuis sa fondation en 1991, soutenu à l’époque par le président François Mitterrand, le Comité s’attache à présenter une approche globale du développement africain. Car avancer sur la santé n’a de sens que si l’on avance aussi sur l’éducation. Car développer le sport, c’est aussi encourager le collectif, le dialogue, faire reculer l’insécurité… C’est donc offrir à la démocratie une terre fertile pour s’épanouir.

La vocation du Comité Europe-Afrique est d’être cette passerelle qui manque trop souvent entre les acteurs, qu’ils soient politiques, économiques ou culturels. C’est offrir les conditions de rencontres autour de projets. C’est aussi être capable de parler aux gouvernements comme aux petits entrepreneurs, en Europe, en Afrique, et aux grandes institutions comme l’UNESCO et l’OMS, nos partenaires depuis les premiers jours.

Il est de toute façon trop tard pour être afro-optimistes ou afro-pessimistes. Soyons donc afro-réalistes ! Le continent a des forces vives incroyables et traverse des bouleversements qui sonnent comme autant d’opportunités et de sources de progrès.

Car c’est bien une nouvelle Afrique qui se présente à nous. Une Afrique jeune, entreprenante, créative ! Une Afrique qui a bien compris que le monde lui était désormais ouvert, et qui attend un vrai gagnant-gagnant de ses futurs partenaires.

Kenneth Johnson
Président du Comité Europe-Afrique